Retour vers la vue d’ensemble
  • SWISSWOOL

    SWISSWOOL
    SWISSWOOL
  • MERINO COOL

    MERINO COOL
    MERINO COOL
  • MERINO

    MERINO
    MERINO

TASMANIA

ORIGINE DU MERINOS

Notre laine provient d'un véritable paradis sur Terre. Un endroit où l'air est le plus pur, la nourriture abondante et le climat régulier, ce qui donne la meilleure laine Mérinos au monde. Entourée de milliers de kilomètres d'eau, bien loin des sites industriels, la Tasmanie est connue pour avoir l'air le plus pur au monde, analyses à l'appui. L'ouest de l'île est presque inaccessible, parsemé de sommets qui restent couverts de neige jusqu'au début de l'été (le plus haut est le mont Ossa 1.617 m), l'est ressemble plutôt à un haut plateau verdoyant et c'est dans ce lieu hyper solitaire et préservé que vivent nos moutons Mérinos. Sur une superficie aussi grande que celle de la Bavière, vivent à peine 500.000 habitants (contre 12,6 Millions en Bavière) avec 3 Millions de moutons Mérinos. Des troupeaux de 10.000 bêtes en moyenne qui croisent des hommes peut-être 2 à 3 fois par an et vivent le reste du temps seuls en parfaite autonomie au milieu d'herbe grasse et entourés d'Eucalyptus... De temps en temps, ils ont aussi la chance de croiser le diable de Tasmanie.

TRADITION DE LA LAINE

Depuis 1988 nous croyons à la laine chez ORTOVOX. Cela représente plus d'1/4 de siècle d'expérience dans le travail de la fibre la plus fonctionnelle que nous offre la nature. De la première à la troisième couche, nous pensons globalement et ne fabriquons aucun vêtement sans y intégrer la fibre de laine de mouton. Toute notre compétence consiste à associer intelligemment cette fibre naturelle avec d'autres matières innovantes. Grâce au système de vêtements ultra confortable ainsi obtenu, nous vous garantissons une fonctionnalité et un confort uniques pour vos aventures en montagne.
C'est en 1995 que nous avons découvert la laine Mérinos pour le plus grand bonheur de tous les amateurs de montagne. Ses avantages sont surtout liés au diamètre particulièrement fin de sa fibre et à sa grande résistance. Chez ORTOVOX, nous utilisons uniquement des fibres de laine d'un diamètre de 18-19 Microns (un Micron = un millième de millimètre). A titre de comparaison, un cheveu humain fait environ 50-100 Microns et la limite à partir de laquelle l'être humain ressent les démangeaisons est de 25 Microns. Il existe bien sûr des fibres dont le diamètre est encore plus fin mais il n'est pratiquement plus possible de les travailler et elles n'offriraient pas la robustesse nécessaire à la pratique des sports de montagne.

MERINOS

Si la meilleure laine au monde provient de Tasmanie, c'est principalement pour deux raisons. Les moutons Mérinos sont élevés en Tasmanie depuis plus de 180 ans. Depuis, des races modernes ont émergé, qui produisent une qualité de laine très fine et robuste dont le corps a une forme spécifique qui évite d'avoir à pratiquer l'opération douloureuse bien connue qu'est le 'museling'. D'autre-part, ce sont les conditions de vie exceptionnelles qui sont à l'origine d'une laine de top qualité. La Tasmanie offre une diversité incroyable: les bêtes jouissent d'étendues quasiment illimitées où elles trouvent des sources abondantes de nourriture naturelle, comme de l'herbe particulièrement riche en protéines. Le climat est régulier : les hivers ne sont pas particulièrement froids et les chaleurs extrêmes sont rares elles-aussi. Ces facteurs entrainent une pousse régulière de la fibre de laine et cette régularité est synonyme de solidité pour la fibre. Les bergers Tasmaniens connaissent la valeur de leurs bêtes et ils ont appris en 180 ans à travailler de façon respectueuse et durable, respectant ainsi des méthodes de commerce équitable.
Hier findest du den Nachweis über die Verwendung Mulesing-freier Wolle!

LA PREMIERE LAINE MERINOS VENAIT D'ESPAGNE

Plus de la moitié de la population mondiale de moutons provient de moutons Mérinos ou de croisements avec des moutons Mérinos. A l'origine, le mouton Mérinos vient d'Espagne où on a la preuve qu'il a été utilisé pour la première fois en 1307. Comme tous les moutons domestiqués, il descend du mouflon. Aujourd'hui, le mouflon Européen n'existe plus qu'à l'état sauvage en Sardaigne et en Corse. Il y a environ 200 ans que le premier mouton Mérinos espagnol a été exporté, et ce, vers l'Australie. Alors que l'élevage de moutons en Europe visait à améliorer la qualité de la viande, les éleveurs Australiens se focalisaient sur l'amélioration de la qualité de la laine. Les bergers Australiens n'avaient pas d'autre choix puisque le transport sur de vieux gréements rendait l'exportation de viande impensable en raison des temps de parcours. C'est ainsi qu'ils ont travaillé de génération en génération à l'amélioration de la laine de mouton pour obtenir toujours plus de laine avec des fibres de plus en plus fines et de plus en plus qualitatives.

DECOUVREZ LA FERME ASHBY !

L’une des quatre fermes Mérinos d’où provient la laine Mérinos utilisée pour nos collections est située sur les hauts territoires de l’ouest de la Tasmanie. La Ferme Ashbys élève des moutons Mérinos depuis cinq générations. Nous avons visité cette ferme et rencontré la famille qui y vit.

L'HEURE DE LA TONTE !

Der La tonte des moutons est réalisée entièrement à la main. En règle générale, les bergers ont leurs propres cabanes de tonte dans lesquelles les moutons sont tondus à la main une fois par an. Ce n'est pas le berger lui même qui tond les moutons mais une équipe de spécialistes qui travaillent en général à 3 ou 4 en parallèle. Ils portent en général un harnais qui soutient le haut de leur corps et les protège du mal de dos. Pendant la tonte, ils maintiennent le mouton entre leurs jambes et rasent la laine sur toute la surface du corps. C'est complètement indolore pour le mouton. Un expert en laine reconnu par l'état décide ensuite de la qualité de la laine. Diamètre de la fibre, longueur, degré de pureté et résistance à la traction sont évalués et classés en cinq catégories. Un bon mouton donne environ 10 KG de laine - un bon spécialiste tond environ 180 bêtes par jour, sachant qu'il est payé environ 2,6 par animal.

DU MOUTON A LA MATIERE !

Cinq étapes sont nécessaires pour transformer la laine vierge et grasse en un ensemble de fibres lisses et soyeuses :
1 : Lavage de la laine – pour enlever la graisse et la saleté
2 : Un peignage permet d’éliminer les derniers résidus
3 : Les fibres sont regroupees et alignees
4 : Les fibres courtes et coagulées sont éliminées au peigne
5 : Les fibres de laine sont encore alignes deux fois
Le logo WOOLMARK qui symbolise une petite pelotte de laine est probablement familier à la pluspart d'entre-vous. Avec ses différentes marques, la société, The WOOLMARK COMPANY, est le moteur de l'innovation dans l'industrie de la laine. Nous sommes heureux de faire partie des licenciés WOOLMARK et de bénéficier ainsi des derniers progrès en termes de développement des fibres comme de marketing. The WOOLMARK COMPANY s'appuie sur un réseau performant qui comprend l'ensemble de la chaine d'approvisionnement, du mouton jusqu'à la mise sur le marché, et qui fait tout pour que la fibre de laine gagne encore en qualité et en renommée.

FONCTIONNALITE

EUTRALISATION DES ODEURS
Qui a envie de sentir mauvais ? La laine vous permet de limiter le nombre de vêtements nécessaires, même pour des sorties en montagne de plusieurs jours. Ceci grâce aux molécules de protéines qui constituent la fibre de laine et qui évitent la formation des bactéries à l'origine des mauvaises odeurs. A la fin de la journée, il suffit de laisser le vêtement s'aérer et on peut le remettre le lendemain sans la moindre odeur, pour la plus grande joie de tous !
REGULATION DE L'HUMIDITE
Les fibres de laine sont hydrophiles et c'est cela qui rend la laine extrêmement fonctionnelle ! Ses fibres sont capables d'absorber jusqu'à 35% de leur propre poids en humidité, sans paraitre humides pour autant. La surface de la fibre reste sèche tandis que l'humidité est transportée au coeur de la fibre. Contrairement au polyester ou au coton, la laine reste ainsi chaude et confortable même quand elle est mouillée. Bien entendu, la laine sèche aussi rapidement et, de ce fait, elle procure une agréable sensation de fraicheur même lorsqu'il fait très chaud l'été. Elle restitue naturellement l'humidité, ce qui procure un effet rafraichissant par temps chaud : la chaleur ambiante entraine un séchage rapide et donc un rafraichissement par effet d'évaporation. Les fibres de laine sont ainsi extrêmement polyvalentes et font exactement ce qu'on attend d'elles à chaque époque de l'année : elles rafraichissent en été et réchauffent en hiver.
DOUCEUR
La laine Mérinos ne gratte pas ! Les fines fibres de laine font à peine 18 - 19 Microns (un Micron = un millième de millimètre) : si fines qu'elles sont bien en dessous de la limite de 25 Microns à partir de laquelle l'être humain commence à ressentir des démangeaisons. Et pour ceux qui pensent encore que la laine gratte (en pensant aux anciens pullovers tricotés par leur grand-mère) nous avons développé des gammes spécifiques (comme MERINO SUPERSOFT ou MERINO COMPETITION). Dans ces gammes, ce sont d'autres types de fibres qui sont au contact de la peau (Lenzing Modal en cellulose de bois de hêtre - MERINO SUPERSOFT) ou la laine a été mélangée à une petite proportion de fibre synthétique (MERINO COMPETITION)
REGULATION DE LA TEMPERATURE
Nos grand-mères savaient déjà que la laine réchauffe en hiver, c'est pour ça qu'on avait des gros pullovers de laine qui grattent. Mais même nos grands-mères ne savaient pas qu'elle rafraichit en été. Les propriétés de thermorégulation de la laine sont basées sur deux principes : d'une part, les fibres de laine sont fortement enroulées et offrent beaucoup de place pour emprisonner l'air dans leurs interstices. Cet air constitue une couche isolante qui protège été comme hiver, de la chaleur ou du froid. C'est d'ailleurs cette couche isolante qui permet aux moutons Mérinos de bien supporter la forte chaleur de l'été en Tasmanie. Le deuxième principe est celui du rafraichissement par évaporation. La laine est capable d'absorber jusqu'à 35% de son propre poids en humidité (sans paraitre humide). Si l'air ambiant est chaud, l'humidité sèche plus vite, ce qui procure un effet de rafraichissement par évaporation. Si nos grand-mères l'avaient su, on aurait eu des T-Shirts en laine à l'époque !
FACILITE D'ENTRETIEN
Même si la laine neutralise naturellement les mauvaises odeurs, il peut arriver qu'un vêtement se tache et qu'on ait besoin de le laver. C'est plus facile que l'on croit: Le traitement spécial „Total Easy Care“ appliqué à notre laine mérinos lui permet de passer facilement à la machine à 30 ou 40°. Seule la structure générale de la fibre de laine est lavée, ce qui évite que les fibres ne s'endommagent ou se resserrent. Comme pour la plupart des vêtements techniques, il convient d'éviter l'utilisation de produits chimiques ou d'un sèche linge. Vous trouverez ici des instructions de lavage.

Instructions de lavage ici.
UN NOUVEAU PELAGE CHAQUE ANNEE
La laine est naturellement écologique! Selon leur race, les moutons Mérinos sont tondus jusqu'à deux fois par an - et leur nouveau pelage repousse ainsi tout seul. La tonte se fait entièrement à la main et sans douleur pour l'animal. Et puis qui voudrait se trimballer un épais tapis de laine sur le dos tout l'été ?

NEUTRALISATION-
DES ODEURS >>

REGULATION
DE L'HUMIDITE >>


DOUCEUR >>

REGULATION DE LA
TEMPERATURE >>

FACILITE
D'ENTRETIEN >>

UN
NOUVEAU EPELAGE
CHAQUE ANNEE >>

PRODUCTION DURABLE

En tant que fabricants de matériel de montagne et nous mêmes pratiquants passionnés, nous sommes particulièrement soucieux de préserver l'environnement et de surveiller les conditions dans lesquelles nos produits sont fabriqués. C'est pourquoi nous travaillons avec des fournisseurs de renom (comme Lenzing / Autriche, Toray / Japon ou Schoeller / Suisse), pour lesquels la protection de l'environnement et les conditions de travail sont tout aussi importantes que pour nous et qui partagent notre éthique et nos valeurs. Le souci de minimiser les distances d'approvisionnement mais aussi de se plier à des réglementations plus strictes nous poussent à faire fabriquer de plus en plus de produits en Europe. Comme vous pourrez le constater en parcourant notre gamme, nous avons identifié ces produits avec un logo spécifique, et ils sont nombreux. En collaboration avec nos fournisseurs, nous essayons de développer de nouveaux procédés de fabrication, les moins polluants possible pour l'environnement. Deux exemples de ces actions orientées vers l'avenir sont la réglementation à l'automne 2011 de l'utilisation du très critiqué C8-PFCs ou l'utilisation d'une membrane sans PFC pour les Hard-shell. Enfin, il convient de préciser que la durabilité dépend avant tout de la bonne qualité d'un produit qui a ainsi une longue durée de vie, et de l'utilisation de matières premières naturelles comme la laine ou la fibre de cellulose.

> Prochain chapitre